• L’objectif

    Dans quel but a été crée behatokia ?

    Le citoyen voulant vire en euskara rencontre parfois de grandes difficultés lorsqu’il tente de mettre ce souhait en application.

    C’est pourquoi, face aux violations linguistiques, l’observatoire des Droits Linguistiques a vocation à offrir une aide aux citoyens voulant vivre en euskara. Il vise à protéger le citoyen face aux difficultés et fait en sorte que le souhait de vivre en euskara dans le quotidien et en pratique puisse devenir réalité.

    Il met également en place des dynamiques concrètes affin de surmonter les conséquences qu’engendre la violation des droits linguistiques -qui sont des droits fondamentaux- et faire face aux discriminations que cela implique, affin que des mesures efficaces soient prises et pour provoquer des changements.

    Si l’euskara existe dans tous les territoires d’Euskal Herria, tous les citoyens d’Euskal Herria n’ont pas pour autant le même droit à vivre dans leur langue. En effet, l’euskara, langue propre d’Euskal Herria, ne bénéficie pas d’un statut officiel sur tous les territoires et les locuteurs bascophones voient constamment leurs droits linguistiques bafoués.

    Il existe beaucoup d’obstacles pour celui qui veut vivre en euskara et l’impossibilité de pratiquer l’euskara se reflète dans tout genre de services et activités : les services de santé, dans le domaine de la justice, de la sécurité, de l’éducation, du loisir, des médias, dans les relations des consommateurs, etc.

    Face à cela, Behatokia vise à:

    • Protéger les droits linguistiques des locuteurs bascophones

    • Défendre les possibilités pour les locuteurs bascophones de parler en euskara au sein d’Euskal Herria, de pouvoir s’adresser en euskara aux différents services administratifs (sanitaires, éducatifs, juridiques, informatiques ou autres) et pouvoir recevoir les services en euskara, et de manière générale, de jouir du droit d’utiliser l’euskara dans tous les domaines de la société.